Dans mon jardin d'Eden


Quel parfum enivrant dans le jardin d’Eden,
Les balisiers si frais resplendissent cet été,
Et la senteur fruitée des orangers nous mène,
Vers ces couleurs vermeilles d’un jardin en gaieté,

Les roses blanches ouvertes sont enfin épanouies,
Les hortensias de vie, de charme scintillent la nuit,
Et les frêles hibiscus dans une grâce et douceur,
Annoncent un air radieux, vivifiant, enchanteur,

Il chante sur vos têtes, les oiseaux battent des ailes,
La pluie a dit adieu au paysage grisé,
Transformé à présent en un somptueux verger,
Parsemé de jonquilles, de tulipes couleur miel,

Qu’il fait bon sur cette herbe si fraîchement coupée,
Qu’il sent bon d'inhaler des senteurs d’orchidées,
A contempler la vue d’oiseaux de paradis,
A savourer l’arôme de menthe le midi,

Un vent léger surgit de ce tableau gourmand,
Et propage les effluves de plantes et de saveurs,
Un rayon de lumière vivifie les couleurs,
De ce radieux jardin enchanté et chantant.



17 Juin 2015
© Léa Bokobza

Ajouter un commentaire