Les Saisons


Il y a le Printemps
Qui prends le temps
A ce que la nature
Signe et perdure
Pour l'éternité
Sur les arbres
Pas encore en fleur
Les bourgeons
Arrivent en cœur
Et ne se font pas prier
Ni tarder pour éclore

Tout est prêt pour renaître
Même les êtres!

Et voici l'Eté!
Plein de gaieté
Dont le feu de la terre
Et le bleu de la mer
Envahissent et rejouissent
Nos cœurs
De tant de chaleur
Que s'en est un bonheur
Tout est illuminé
Et tout est volupté

Quoi de plus merveilleux
Que de voir dans tes yeux
Arriver tout doucement
Bien timidement
Et sans crier gare
D'un pas feutré et lent
Les couleurs ocres jaunes

De l'Automne
Les feuilles jonchent de çi de là
Sur les trottoirs et donnent
Aux parterres des belles couleurs
Dorées et chaudes
Pour embellir et parer la nature
Si pure qui perdure
Quand soudain:

D'un ton tonitruant
Le tonnerre gronde
A travers l'univers
Et nous fait nous blottir
Sous les couvertures
Auprès d'une cheminée
Qui crépite doucement
Pour bien nous faire
Sentir et tressaillir
La froide pâleur de l'Hiver

Tout est blanc et gelé
Dans les rues desertées
Il n'y a pas âme
Qui se risque d'aller
Dans ses chemins gelés
La rigueur et la froideur
Nous donne la vigueur
D'un effroyable Hiver

Et pourtant,quoi de plus
Etincelant et tentant
Que la blancheur glaciale
Dans cet univers hivernal
Pour chausser nos skis
Pour une ballade impressionnante
Et ennivrante,sur cette piste
Neigeuse, sinueuse et abrupte
A la fois!!!!



21 Janvier 2009
© Evelyne Gold

Ajouter un commentaire