Sirène de Ton Cœur


Parfois il est des mots que l’on ne sait pas dire
Ils tournent dans la tête et deviennent délire ;
Et les larmes en vagues deviennent l’encrier
Pour la plume qui trace seulement pour crier.

La source des secrets j’ai trouvé dans l’espace
Elle vient m’inspirer quand ma muse est lasse,
Tout en parlant d’amour elle sait me bercer
Quand elle croise un ange qui vient me caresser.

Je me laisse emporter en des éclats de rire
Que je sème à tous vents n’éprouvant plus de Ire.
Car je ne souffre plus, je ressens plus la peur
Et je laisse les rimes échapper de mon cœur.

Alors viens donc plonger dans l’océan des mots
Qui viennent en clapotis pour effacer les maux ;
Attrape bien ma main pour toi je suis sirène,
Le bleu des profondeurs est hallucinogène.

Ce n’est point l’Atlantide c’est juste mon palais,
Où tu pourras dormir entouré des reflets
Des étoiles de mer qui dans la nuit scintillent,
Et qui autour de toi doucement s’éparpillent.

Quand les bras de Morphée te raviront à moi,
Que ma main tendrement se posera sur toi,
J’embarquerai alors pour le plus beau voyage
Celui qui dans tes rêves aborde mon rivage.

18/06/2008


Ajouter un commentaire