Prières et Louanges à D. Recueil complet


N° 1 Face aux malveillants

Prière à l’Éternel, Protecteur d’Israël.
Que Tes Anges du Bien qui naissent de Ton Trône
S’en viennent pour défendre, en chaque coin de Ciel,
Les enfants de Ton Peuple et, si l’orage tonne

De la rage de ceux, jaloux de notre Foi,
Qu’alors ils soient détruits comme fétus de paille,
Consumés par le feu des flammes de Ta Loi ;
Et tous sauront ainsi que c’est nous Ta bataille.

N° 2 Dans l’épreuve

Merci à Toi Mon D. qui nous fit Peuple Élu,
Toi qui nous as choisis pour porter Ton Message,
Transmis de père en fils, par tant d’autres mal lu,
Car Ton Livre sacré reste notre Héritage.

Tant de générations l’ont porté en leur cœur
Alors exauce-nous et qu’on n’ait plus d’épreuve,
Balaye de Ta Main les porteurs de malheur,
Et montre au monde entier qu’on est de Toi la preuve.

N° 3 Dans la peine

Dans la peine Mon D., c’est à toi qu’on s’adresse
Comme un enfant perdu qui, ouvrant grands ses yeux,
Regarde père et mère et cherche leur tendresse
Pour être rassuré jusqu’aux confins des Cieux.

C’est vers Toi qu’hésitants on ose nos prières ;
Vas-Tu nous écouter, on ne sait où Tu es,
Très loin ou à côté, ou en ce Mur de pierres ?
Reviens-nous comme avant, comme au temps de Moché.
Lundi 13 Octobre 2014
N° 4 Présence de D., Remerciements

C’est souvent dans la joie qu’on oublie Ta Présence
Pourtant ce serait là qu’on devrait T’inviter,
Partager avec Toi ce que Ta Providence
Fait offrande en nos mains, au cœur de Ta Cité.

Toi ne nous oublies pas, sois toujours Abondance
Même si l’on pouvait Te sembler être ingrats,
Tu es au fond de nous. Que serait l’existence
Si nous ne T’avions pas, ne marchions dans Tes Pas ?

N° 5 Contre les nations hostiles

Mon D. qui es aux Cieux, voilà qu’encor la meute
S’acharne contre nous, ce machin, l’ONU,
Ne s’occupe de rien et d’aucune autre émeute
Que là où vit Ton Peuple, Israël mis à nu !

Montre leur à ces gueux quelle est Ta vraie Justice,
Fais les taire à jamais, dévoile Ton Courroux,
Que la foudre et l’éclair, par le moindre interstice,
Abattent ces haineux et les mettent à genoux.

N° 6 Contre la maladie

Mon D. j’ai vu ce soir un ami dans la peine,
De mauvais résultats et l’angoisse l’étreint ;
Pourquoi faut-il ainsi que l’épreuve l’atteigne ?
Lui, toujours souriant, montre un visage éteint !

Permets que je T’adresse alors cette supplique,
Fasse que ce ne soit qu’erreur de médecin,
Toi Qui diriges tout, en un ordre cyclique,
Fais que tourne le temps et change son destin.
Mardi 14 Octobre 2014
Citation:
Pour mon ami Guy à qui le médecin a dit qu’il avait de très mauvais résultats…
15 jours après ce texte, il a fait un IRM, et ouff il n’a rien !

N° 7 Remerciements devant la Création

Mon D. c’est vers Tes Cieux que montent nos louanges ;
Qui n’est émerveillé devant Tes Créations,
La terre, l’univers, le domaine des Anges,
Le moindre de nos jours, la moindre des nations.

Mon D. comment te dire en de simples mots d’homme,
Cet émerveillement quand, de Ton Firmament,
Tu as créé la vie, un insecte ou un môme
Là où rien n’existait que le vide et néant.

N° 8 Dans la détresse

Maître de l’Univers, l’homme dans sa détresse
Sait qu’il n’y a que Toi, que Tu es le secours
Quand toute issue se ferme et qu’à Toi il s’adresse,
Brisant l’adversité, Tu es son seul recours.

Tu n’abandonnes pas celui qui se lamente ;
Ses larmes font ouvrir une porte en Tes Cieux
Quand il se sent perdu tout seul et que la pente
Paraît infranchissable inhumaine à ses yeux.

N° 9 Contre la jalousie, l’Aïn a Raa

T’ais-je remercié pour ce que Tu nous donnes,
Les joies, la réussite, un sourire d’enfant ?
J’en demande pardon si j’oublie tes aumônes
Toi qui suis tous mes pas sans que j’en sois conscient.

Oui j’implore clémence à les trouver normales
Les grâces que tu fais pour moi et tous les miens ;
Ne nous laisse jamais affronter les scandales,
Les regards de tous ceux qui jalousent nos biens.

N°10 Pour choisir ses amis

Si ce n’est qu’aujourd’hui, remémorant ma route,
Je me dis qu’en ma vie, avec tant de soucis,
Tu as su préserver ma foi malgré le doute
C’est que Tu m’as guidé à choisir mes amis.

Je sais que moi aussi, en retour je leur offre,
De la chanson, du rire, un bon mot, un conseil,
Ces perles, ces diamants qui jaillissent du coffre
Que Tu mets à nos pieds, le matin, au réveil.
Mercredi 15 Octobre 2014
N°11 Pour un retour

Le voilà Il revient Ton Peuple sur Ta Terre,
Et quelle abnégation ce retour à Sion !
Ils ont connu la peur, ils ont connu la guerre,
La haine, le mépris, le vol, la négation !

Qu’ils sont grands Tes Écrits, et vraies Tes Prophéties,
Mon D. Qui es aux Cieux, Tu nous l’avais promis !
Mais que Ton Peuple est beau, tant de péripéties
Il prouve son amour, mérite ce Pays.

N°12 Pour que tombe la pluie

En Terre d’Israël l’eau des Cieux se fait rare
Et, pour la mériter, comme il faut Croire en Toi !
Lors quand tombe la pluie, aux sons d’une guitare
Il nous faudrait chanter du cœur de notre Foi !

Louange à Toi mon D., Pourvoyeur des ondées,
Tu donnes et Tu reprends, et aujourd’hui il pleut.
Lors, leur soif abreuvée, les terres asséchées
Vont fleurir et s’offrir à tout ce qui se meut.
Jeudi 16 Octobre 2014
N°13 Pour Ton Peuple

Mon D. comme il est beau Ton Peuple en allégresse !
Ils sont venus de loin et de tant de pays,
Simplement parce qu’ils ont cru en Ta Promesse
Toi qui un jour a dit à Moïse : ‘’Je suis !’’.

Regarde-les chanter, danser, faire la fête,
Pour être revenus en Terre d’Israël !
Alors et s’il-Te-plait, exauce le Prophète
Que vienne le Messie et que coule le miel.

N°14 Pour une enfance heureuse

Si l’on voulait prouver qu’existe l’innocence,
Il suffirait de voir dans les yeux d’un enfant ;
Si l’on devait T’aimer Mon D. sans inconstance
À chérir un bambin, on doit T’aimer autant.

Alors protège-les, efface en eux la crainte,
Fais Mon D. que jamais ne coule même un pleur ;
À les sentir heureux en une heureuse étreinte,
L’amour que l’on Te porte aurait les mots du cœur.
Vendredi 17 Octobre 2014
N°15 Contre un danger

Mon D. Qui es aux Cieux et Qui Seul nous protège
Car tout dépend de Toi, la chance ou le hasard,
Quel que soit l’ennemi, le sort, le sortilège,
Écarte le danger, Tu es notre Étendard.

Qu’il s’en vienne de droite ou s’en vienne de gauche,
Le mal n’a nulle prise, un leurre entre Tes mains
Et l’on s’adresse à Toi, que la mort ne nous fauche,
Que, ‘’jusqu’à cent vingt ans’’, naissent nos lendemains.

N°16 Pour la réussite

Tu as créé un monde où il faut qu’on se batte,
On peut être chanceux, avoir de l’ambition,
Qu’on se mette à courir ou qu’on vive sans hâte,
Rien ne peut survenir sans Ta Bénédiction.

C’est Toi Qui distribues échecs ou réussites ;
Combien ceux se voyant maîtres de l’univers
Sont tombés de très haut car c’est Toi qui évites
Les pièges ou les maux et le moindre revers.

N°17 Contre la jalousie des nations

Ils sont là à guetter que l’instant soit propice,
Ils n’aspirent en rien à un simple bonheur,
Leur unique souci en leur monde factice
Chercher en nous la faille, en oiseaux de malheur.

Ne sachant réussir, emplis de jalousie,
Ils n’ont que ces seuls mots : ‘’Haro sur Israël’’ ;
Protèges-nous Mon D. car leur haine nazie
Envie trop nos succès et tous nos Prix Nobel.

N°18 Pour la Justice

Mon D. Qui es aux Cieux, Toi Maître de Justice,
Pourquoi autour de nous autant le malveillant
Nous semble réussir, que tout lui est propice
Alors qu’un mur s’effondre autour de l’innocent ?

Bien sûr on nous apprend que ce n’est qu’apparence
Et que Seul Tu connais l’origine et la fin,
Tu sais de quel côté doit pencher la Balance,
Toi Juge d’Équité, Tu tiens le Sceau du divin.
Lundi 20 Octobre 2014
N°19 Pour la santé d’un enfant

Apprendre qu’il n’a rien, une vraie délivrance !
Mon D. comment t’offrir, à ne plus être inquiet,
Mille remerciements, et qu’ils soient abondance,
Toi qui m’a écouté, à T’avoir supplié.

Le scanner le scannait et moi par la pensée,
N’étant auprès de lui, je lui tenais la main,
De loin je lui parlais, une idée insensée,
Mais les âmes se lient quand T’implore un humain.
Citation:
Pour mon petit fils Yaron, pour qui j’ai demandé des Brakhoth à Rav Naccache ; D. merci, il n’a rien

N° 20 À celui qui mendie

Quand je lui tends ma pièce, il me dit ‘’Magnifique’’ !
Et même il applaudit car toujours j’offre plus
Que ce que je lui dis, moi le clown en son cirque,
Car j’aime quand il rit, lui le Roi, moi le Gus.

Des Sages j’ai appris que ce que l’on possède
C’est D. Qui nous le met en un simple dépôt.
Une part appartient aux pauvres que l’on aide
Alors ils prient pour nous et c’est là leur écot.
Mardi 21 Octobre 2014
Citation:
Pour mon petit fils Yaron, ce mendiant, près du Supersal, à qui j’ai aussi demandé un Brakha

N° 21 Parle-nous Mon D.

Quand vas-Tu nous parler, arrête Ton Silence
Car nul n’a entendu Ta Voix depuis Moché ;
Vois-le, Ton Peuple attend, des siècles de patience,
Et comme il croit en Toi à en être insensé !

Malgré tous ses martyrs, tant d’antisémitisme,
Parce que, diras-Tu, il T’a mal écouté ?
Mais il a tant payé, il t’offre son Sionisme
Alors reviens en Gloire, et reviens nous parler !

N° 22 Pour vaincre le mal, la maladie

Mon D. Qui est aux Cieux, Toi Seul a le remède,
Éradique le mal de mon âme et mon corps ;
Quand vers Toi je me tourne, apporte-moi Ton aide
Et vois comme apaisé(e) dans mes nuits je m’endors.

Personne ne guérit si Tu ne le décides,
Tu diriges les voies des plus grands médecins,
Sans Toi ils ne sont rien que robots insipides,
Lors je m’adresse à Toi, confiant(e) entre Tes Mains.
Citation:
Pour une amie qui devrait prochainement opérer du ‘’mal’’ et m’a demandé, ‘’’écris moi une prière’’

N° 23 Contre le Mal absolu

Mon D. ces gens sont fous, on égorge et on viole
À grand coup de fatwas en invoquant Allah !
On lui donne Ton Nom mais Tu n’es cette idole,
On ne peut être un dieu et permettre cela.

Efface sous Tes Cieux une aussi vile engeance,
C’est le Mal absolu, des suppôts de Satan !
Gorgée de tout ce sang, la Terre crie vengeance,
Applique Ta Justice et détruis le méchant.
Mercredi 22 Octobre 2014
N° 24 Toda la El

Tu le sais bien Mon D., quand je Te remercie
Quand je sais Tes Bienfaits, je dis ‘’Toda la El’’,
Cette phrase que j’aime et que je Te dédie,
Ici je l’ai apprise en Terre d’Israël.

Qui ne Te dit ‘’merci’’ juste quand il respire,
Ne sait qu’en l’univers rien n’y est naturel.
Qui simplement joue d’un piano, d’une lyre,
Devrait lever les yeux car tout vient de Ton Ciel.

N° 25 Tout naît de Toi, Humilité

Mon D. c’est Toi qui crées et c’est toi qui Inspires,
On n’est rien sans Ton Souffle et nos doigts sont Tes Doigts,
Tu fais naître les rois, tu abats les empires,
La moindre prophétie n’est que voix de Ta Voix.

Comment s’émerveiller au cœur de la nature
Sans y voir que Tes Mains l’ont façonnée d’un trait !
Pour qu’un moindre chef d’œuvre, un poème ou peinture
Un jour puisse exister, Tu Te mets en retrait.

N° 26 Consolation

Qui de nous n’a jamais éprouvé quelques peines,
Une angoisse, une peur, le deuil d’un être cher…
Nul ne devine alors ce qui coule en nos veines
Car l’on se sent tout seul en son âme et sa chair.

Quand tout semble perdu, c’est à Toi qu’on s’adresse,
On se tourne vers Toi pour sortir de sa nuit,
Tu donnes et Tu reprends la peine ou l’allégresse,
Mais, pour nous consoler, Tu as créé l’oubli.
Dimanche 26 Octobre 2014
N° 27 Comme il est beau Ton Peuple,
Alyah, entraide

Regarde-les Mon D., à en être sublimes,
Vois comme ils sont unis, Ton Peuple est revenu,
Ils aident tout celui qui glisse en les abîmes
Une main, mille mains au secours du perdu.

L’un demande un conseil, l’autre qu’on le soutienne,
Sous Ton Ciel d’Israël, nul ne garde ses peurs,
On s’occupe de l’un et de l’autre qu’il vienne.
Mon D. c’est Toi qui mets cet amour en nos cœurs !
Lundi 27 Octobre 2014
N° 28 Comme Abraham

Un peu comme Abraham qui a quitté sa terre,
Ils sont venus ici, sous le Ciel d’Israël,
Et ont laissé en France, Argentine, Angleterre…
Toute une longue vie, au Nom de l’Éternel.

Et autant qu’Abraham allait au sacrifice,
Partant donner son fils, Isaac sur l’autel,
Eux donnent leurs enfants à l’armée, la police,
Pour protéger Mon D. Ton Pays, leur Kotel.
Jeudi 30 Octobre 2014
N° 29 Pour se protéger d’un mauvais ami

Il est souvent sournois, vous faisant un sourire,
Et quand on le découvre en sa minable action,
On se tourne vers Toi, Mon D. car rien de pire,
Que se sentir trompé au cœur de l’affection.

Toi Qui est Éternel et sait lire en les âmes,
Protège nous Mon D. contre un mauvais ami,
Et offre nous toujours la chaleur et les flammes
De ceux sachant donner que de l’amour gratuit.

N° 30 Pour un voyage

Que l’on parte Mon D. loin d’ici, en voyage,
Protège le départ et bénis le retour.
Si l’on part d’Israël, avec un seul bagage,
C’est pour y revenir et t’offrir notre amour.

Surtout ne pas tarder, car alors Tu nous manques,
Nous savons qu’à présent, Tu es en Ta Cité,
En Ta Jérusalem, en nos moindres calanques,
Ne T’en fais je reviens, Toi garde ma santé.
Vendredi 31 Octobre 2014
N° 31 Être soi

Tous les matins du monde, on t’offre nos prières ;
On pourrait quémander la lune ou le soleil
On pourrait demander d’exaucer nos chimères,
Être très riche et grand, dirigeant au réveil.

Mais Tu sais qui l’on est et ce que l’on peut faire,
Ta meilleure réponse, être seulement soi,
Pour nos capacités on est venu sur terre,
Vouloir demander trop peut briser notre foi.
Mercredi 5 Novembre 2014
Citation:
selon un des cours du Rav Kook

N° 32 Bénédiction pour être protégé

Quelque soit notre foi, quelques soient nos mérites,
Il faut savoir que rien n’est jamais un acquis,
Or on se dit souvent que biens ou réussites
Sont pour l’éternité et plus jamais repris.

Pourtant il faut savoir que tout est éphémère
Lors on s’adresse à Toi pour protéger nos mains,
Nos richesses, nos gains, la santé d’une mère,
Mon D. qui es aux Cieux, garde nos lendemains.
Dimanche 9 Novembre 2014
N° 33 Pour être consolé

Mon D. Qui est aux Cieux, toi Qui prends et Qui donnes
Aujourd’hui tu as pris cet être qui m’est cher,
J’ai envie de hurler… Lors que Tu me pardonnes,
J’ai osé mon ‘’Pourquoi ?’’ …Et ne suis que de chair.

Qui va pouvoir combler tout ce manque et ce vide ?
On m’a dit que Toi Seul peut consoler nos cœurs,
Alors console-moi. Restera cette ride
Née de tant de mes cris et de tant de mes pleurs.
Lundi 10 Novembre 2014
Citation:
Pour deux amies, une à Paris, une à Nathanya qui, le même jour, ont perdu leur mère

N° 34 Pour la protection

Mon D. Ton Peuple vit des moments difficiles,
Levant les yeux vers Toi, nul ne T’invoque en vain :
Nos prières, Tu sais, sont souvent malhabiles,
Pourtant exauce-les de Ton Trône divin.

Nos ennemis sont là, ils hurlent à nos portes,
Toi Seul peut arrêter cette engeance du mal ;
Ils font couler le sang, à flots, de nos aortes,
Protège nos enfants de ce monde animal.
Mardi 11 Novembre 2014
Citation:
Après des attentats, ayant participé à des prières organisées par Rav Naccache devant les Sépharims en faisant ouvrir l’Ékhal

N° 35 Pour la réussite d’une opération

Voilà que ça arrive et bientôt on m’opère,
Mon D. Tu le sais bien, je suis entre Tes mains,
Tournant mes yeux vers Toi, c’est en Toi que j’espère,
Car on se sent si seul(e) au milieu des humains.

Nul ne sait ressentir cette peur, cette crainte,
Tu sais les apaiser, Tu prodigues le Bien,
Lors vers Toi je me tourne, en un souffle, une plainte,
Guide je T’en supplie, les mains du chirurgien.
Mercredi 19 Novembre 2014
Citation:
Pour une amie au grand cœur qui opère ce vendredi

N° 36 Pour trouver son(a) conjoint(e)

Mon D. je me sens seul(e) au milieu de la foule,
Quand on me voit sourire, on m’imagine heureux (se),
Insouciant(e), inconscient(e), impétueuse houle,
Et pourtant je voudrais un jour être amoureux (se).

En notre tradition, on apprend que notre âme
Tu lui as insufflé l’âme en adéquation,
Je la cherche partout, je cherche cette flamme
Alors Toi guide moi et guide mon union.
Mercredi 19 Novembre 2014
Citation:
Pour une amie qui me l’a demandé

N° 37 Être inspiré, remerciements

Mon D. comment Te dire, en ce temps favorable,
Où s’envolent mes doigts pour une inspiration
Faisant naître en mes mots, un poème, une fable,
‘’Merci du fond du cœur’’ quand nait cette émotion.

C’est par Toi que revit, chaque instant, la nature,
C’est par Toi que je crée ce qui n’existait pas,
Mes écrits ne sont rien, ils sont Ton écriture,
Tu fais vibrer mon âme et Tu guides mes pas.
Mercredi 19 Novembre 2014
N° 38 Pour le jour qui se lève

Le soleil s’est levé, à mon tour je me lève.
Qu’y-a-t-il de plus beau quand naît un nouveau jour ?
On s’éveille à la vie d’une nuit qui s’achève,
Ressuscité des morts pour créer à son tour.

Car on oublie Mon D. que, faits à Ton Image,
Comme Toi on devrait bâtir un univers,
Construire son destin, offrir en héritage
Un chemin pour nos fils, que de nous ils soient fiers.
Mercredi 19 Novembre 2014
N° 39 Pour un bon voisinage

Tous les matins du monde on vit avec les autres ;
Combien nous faudrait-il Te prier chaque instant
Pour que ceux, étrangers, fassent partie des nôtres,
Qu’on soit de bons voisins et qu’ils le soient autant.

Un sourire, un bonjour, un plaisir, une entraide,
Sans arrière pensée, juste un ‘’Comment ça va ?’’
Parfois si l’un de nous sent que la pente est raide,
Savoir être présents, simplement être là.
Jeudi 13 Novembre 2014
Citation:
après un cours d’après le Rav Kook

N° 40 Pour la paix

Mon D. aide Ton Peuple à vivre l’Espérance,
Ne crois-tu pas qu’enfin Il mérite la Paix ?
Pourquoi faut-il encor que, déjà, dès l’enfance
Une mère imagine ses enfants en guerriers ?

Bien sûr nous sommes fiers de compter les victoires ;
On compte aussi nos morts et combien de blessés !
Jusques à quand Mon D. faut-il que nos mémoires
S’inscrivent dans le sang ? Mon D. c’en est assez !
Mardi 25 Novembre 2014
N°41 Sur les traces de son père

J’ai toujours ressenti, ressembler à mon père,
Son sourire, sa joie, nulle méchanceté,
Ne rien prendre au sérieux, parfois quelque colère,
Mais toujours aider l’autre, avec sincérité.

De notre Tradition, des paroles des Sages,
J’ai appris que celui qui prend le bon chemin
Qu’avait tracé son père alors, en ses passages,
Son père n’est pas mort, il est son parchemin.
Mardi 25 Novembre 2014
Citation:
Sur un cours de Rav David Naccache
‘’Un fils qui continue le chemin du père, le père n’est pas mort.’’

N° 42 Contre la colère

Mon D. combien de fois j’aimerais, dans le calme,
Répondre à celui qui, narquois ou beau parleur,
Va attiser en moi, comme un feu, une flamme !
Fais qu’alors je maîtrise un peu plus mon ardeur.

On dit que la colère affecterait notre âme,
Et l’on y perd aussi la maîtrise de soi,
Qu’elle pourrait parfois nous mener jusqu’au drame !
Mon D. apaise-moi à n’être un hors la loi.
Mardi 2 Décembre 2014
N° 43 Contre l’orgueil

Mon D. qui d’entre nous n’aime être de l’élite,
Les honneurs, le savoir, que l’on parle de nous !
Qui de nous, sans mentir, quand il sait qu’on le cite,
N’est fier que devant soi ‘’on se mette à genoux’’.

Mais l’on devrait pourtant, en ce monde éphémère,
Se garder de l’orgueil qui nous fait oublier
Que tout ce que l’on a et tout ce qu’on vénère
D. Seul en est Le Maître et qu’on n’est qu’ouvrier.
Vendredi 5 Décembre 2014
N° 44 Bénédiction du père

La santé, le bonheur, l’argent, la réussite
Bien sûr c’est tout cela qu’on veut pour son enfant ;
Mais le plus beau cadeau c’est son propre mérite…
Mon père m’a béni ‘’d’un vivre indépendant’’.

Et n’être assujetti d’aucune autre personne,
Se forger par soi-même et son propre labeur,
Avoir ce sentiment qu’à son œuvre on s’adonne ;
Mon D. que mes enfants y mettent tout leur cœur !
Dimanche 7 Décembre 2014
Citation:
Mon Père, z’’l, un jour m’a dit, quand j’étais dans de grands problèmes :
‘’je vais te faire la meilleure bénédiction’’ : mettant ses deux mains sur ma tête il m’a alors béni d’un ‘’Que tu n’aies jamais besoin de personne, à la rigueur tes parents’’.
Bénédiction qui a marché et que je fais depuis à mes enfants

N° 45 Pour le retour en Israël

Matin, midi et soir on dit dans nos prières,
‘’Mon D. fais résonner le Shofar du Retour !’’
Tu as fait refleurir la Terre de nos Pères,
Ton Peuple est revenu, passant des Nuits au Jour.

Dans les pays d’exil, tel un oiseau en cage,
Ou comme un aquarium où tourne le poisson,
Ton peuple est en ghetto car y gronde l’orage !
C’est ici qu’il est libre et ivre de Passion.
Lundi 8 Décembre 2014
Citation:
Sur un cours de Rav Naccache selon l’ouvrage En Aya du Rav Kook : En exil on se sent serein, protégé, mais on y est comme un oiseau en cage comme un poisson dans un aquarium. Ici, en Israël on est libre

N° 46 Nous sommes une même âme

En Ton Peuple Mon D., Tu as mis la même âme
Et c’est là le secret de notre Éternité ;
On se recherche tous pour qu’une même flamme
Vienne nous rassembler en notre unicité.

Tu nous as insufflé l’Étincelle divine
Qui elle a fait ainsi, de nous, Ton Peuple Élu ;
Louange à Toi Mon D. lorsque l’on imagine
Trois mille cinq cents ans sans avoir disparu.
Mardi 9 Décembre 2014
Citation:
Sur un cours de Rav Naccache selon l’ouvrage En Aya du Rav Kook :
‘’Notre force, notre éternité, c’est que tout le peuple Juif n’est qu’un fragment d’une même Néchama globale et on se cherche pour la reconstituer’’.

N° 47 N’attends pas de demander à D.

Du Sage j’ai appris : ‘’Dépends que de toi-même
Et surtout n’attends pas de demander au Ciel’’ ;
Car si l’homme laboure et si l’homme aussi sème
Il ressent son labeur avec un goût de miel.

Bien sûr D. va l’aider à accomplir sa tâche
Quand il sait que son œuvre est bâtie de ses mains ;
IL y mettra le plus et même s’IL Se cache
Pour lui D. sera là en tous ses lendemains.
Mercredi 10 Décembre 2014
Citation:
Selon un cours du Rav Kook : ‘’Sois dépendant de toi-même et n’attends pas de demander à D.’’

N° 48 Pour la Parnassa

Pour la Réussite en son ouvrage
Mon D. fais prospérer les fruits de notre ouvrage,
Qu’on ne travaille en vain, qu’on puisse être serein,
Pour offrir aux enfants notre amour en partage
Études et avenir, sans se soucier de rien.

La société, Mon D., est souvent très cruelle,
Chômage ou bas salaire et se battre pour tout !
Lors on met en Tes Mains, Ta Bonté Éternelle,
Tout ce qu’on entreprend, pour qu’on œuvre debout.
Jeudi 11 Décembre 2014
N° 49 Exauce nos prières

On peut mettre son cœur, les tréfonds de son âme,
Se départir de tout pour que s’ouvrent les Cieux,
Implorer Ton Pardon, en nos yeux une larme,
Pour qu’on soit exaucés lorsque l’on est anxieux.

Mais qui sait deviner quand montent nos prières
Jusqu’au Trône Céleste où, Juge d’Équité,
Tu absous nos péchés, Te souvenant des Pères ?
Si ce n’est par mérite, exerce Ta Bonté.
Jeudi 25 Décembre 2014
N° 50 Contre un mauvais rêve

Hier j’ai fait un rêve et il était étrange
Et je me suis forcé de stopper mon sommeil ;
J’avoue j’ai eu du mal, ce rêve me dérange,
Fasse D. qu’il ne soit qu’oubli à mon réveil.

Y voir qu’une dent tombe est un mauvais message,
Il nous faudra jeûner pour conjurer le sort,
Et que trois parmi nous prient contre ce présage.
Mon D. épargne-nous ces signes de la mort.
Mercredi 31 Décembre 2014
N° 51 Pour dévoiler le Bien

Six fois en les six jours où D. créa le Monde
On y lit en Sa Voix : ‘’IL vit que c’était Bien’’.
Le Sage en a conclu que ce Bien nous inonde,
Qu’il faut le dévoiler, en retrouver le lien.

Le Mal ne fut créé nous dit aussi le Sage,
Pour qu’en faisant le Bien, pouvoir l’éradiquer,
Car tout à son contraire et c’est là le message.
Mon D. ouvre nos yeux à tous les bons côtés.
Jeudi 1er Janvier 2015
Citation:
Sur un cours de Rav Naccache : Selon le Kouzari : on ne vient pas créer le bien, on vient le dévoiler

N° 52 Pour une bonne rencontre

Rien n’est fruit du hasard car D. nous vient en aide
Et quand il nous arrive une épreuve, un malheur,
Comment alors comprendre une pente aussi raide ?
C’est que nos yeux ne voient que le voile extérieur.

Si ce n’est par mérite, avant que l’on ne tombe,
D. met sur nos chemins celui qui nous soutient,
Un homme ou même un Ange, un envol de colombe…
Mon D. fais nous saisir que c’est pour notre bien.
Jeudi 6 Janvier 2015
N° 53 Il crie Ton Peuple

Comme alors en Égypte ils t’adressaient leurs plaintes
Vers Toi ils crient encor, Tes enfants, les Hébreux
Car en terre d’exil, créant leurs peurs et craintes,
Des malades mentaux deviennent fous furieux.

Face à ces Pharaons, que se lève un Moïse !
Que soient frappés de plaies ces suppôts de Satan,
Car aujourd’hui l’Islam, succédant à l’Église,
S’élève contre Toi, tel l’Amalek d’Antan.
Dimanche 1er Février 2015
N° 54 Louange devant la mer

Comment pouvoir Te dire, en cet instant de vie,
Tout ce que je ressens à côtoyer la mer ;
Louange à Toi Mon D. Tu l’as faite infinie
Pour que l’homme s’évade aux confins de l’éther.

On oublie qui on est, on y oublie le monde,
On s’y oublie aussi quand on a des soucis,
Mon D. fais les s’enfouir au plus profond de l’onde,
Et que l’on s’y ressource en t’offrant nos mercis.
Jeudi 19 Février 2015
N° 55 Toi Qui es Magnanime

Vois je m’adresse à Toi, T’implores en mes prières,
Toi Seul sais le pourquoi car Tu sondes les cœurs ;
Je t’offre mes secrets au secret de ces pierres
Là au pied du Kotel, parfois mêlés de pleurs.

J’imagine Mon D. qu’à un homme sincère
Tu répondras d’un signe à effacer ses peurs
Car un vrai repentir apaise Ta Colère,
Toi Qui es Magnanime et soigne les douleurs.
Jeudi 26 Février 2015
N° 56 Pour celle qui porte la vie

Mon D. c’est mon enfant, c’est l’âme de ma vie,
Elle est, Toi Seul le sais, d’un amour infini,
Guéris-la, Tu peux tout, du fond du cœur je prie
Arrête sa souffrance et arrête son cri.

Comme au temps des Hébreux, viens écouter ma plainte,
Je le sais c’est osé mais ses yeux sont en pleurs,
De Ton Trône divin, vois son regard de crainte,
Elle porte la vie, arrête ses douleurs.
Amen.
Mercredi 11 Mars 2015
N° 57 Pour la perte d’un être cher

‘’Bénis Sois-Tu Mon D., Toi Maître de Justice’’,
Cette phrase qu’on dit, quand part un être cher,
Énonce que Toi Seul connait l’heure propice,
Car les êtres humains ne sont faits que de chair.

Bien sûr nous avons l’âme, étincelle divine,
Mais notre vie terrestre obscurcit Tes Chemins,
Mon D. Tu as donné et puis repris Ta Vigne,
Alors au Gan Éden, porte-la de Tes Mains.
Jeudi 12 Mars 2015
Citation:
À ma sœur Ginette dont les prières du mois auront lieu ce mercredi soir 18 Mars

N° 58 Pour une bonne nouvelle

Mon D. qu’on nous annonce une bonne nouvelle !
Tu Le sais, c’est vers Toi que l’on tourne les yeux
Quand notre esprit n’est plus qu’espérance irréelle,
Car qui d’autre que Toi peut nous ouvrir les Cieux.

Mon D. ouvre Ta Main et sois-nous bienveillance,
Après un examen, face à un jugement,
Pour trouver un travail, un signe d’abondance…
Souviens-Toi que l’on est simplement Ton enfant.
Jeudi 12 Mars 2015
N° 59 Être ce que l’on est

Mon D. on s’imagine, à si mal se connaître,
Que l’on n’a de limite, et on s’adresse à Toi
Pour demander bien plus que ce dont on est maître,
Alors que l’on devrait être simplement soi.

Qui donc peut supporter soit d’immenses richesses,
Un grand poste au travail, un haut commandement…
Si l’on n’a l’aptitude à régir nos faiblesses ?
Mon D. fais-nous juger ce que l’on est vraiment.
Jeudi 12 Mars 2015
Citation:
’’Donne moi selon ce que mon Daath, ma connaissance, peut supporter, que ce soit richesse, intelligence, etc’’

N° 60 D. seul sait ce qui est le meilleur

Se souhaiter santé, bonheur ou abondance
Mais jamais n’ajouter ‘’et tout ce que tu veux’’
Car on peut mal parfois user de la sentence
Et vouloir, par exemple, de l’argent pour les jeux.

J’ai appris d’ajouter à ce que l’on souhaite
‘’Selon ce que D. sait être le mieux pour toi’’
Lors la bénédiction accompagne la quête
Car alors D. dirige au mieux de notre foi.
Jeudi 12 Mars 2015
Citation:
Selon un enseignement de Rav Yossef Haïm Sitruk, dire :
‘’Je te souhaite XX selon ce que D. sait être le mieux pour toi’’

N° 61 Pour une bonne délivrance, Naissance

Analyses, calculs, rien n’est irrémédiable
Tu tiens entre Tes Mains, Mon D., toutes les clefs,
Devant Toi tout est vain, n’est que château de sable,
Quand tout semble joué, Tu diriges les dés.

Les hommes que sont-ils avec leur assurance ?
Quand une mère a peur, alors apaise-la,
Que Ta Sérénité aide sa délivrance,
Qu’elle soit sans douleur, Tu es la Réfoua.
Mardi 14 Juillet 2015
Citation:
avant l’accouchement

N° 62 Pour apaiser l’attente

Mon D. je suis inquiet, je n’ai pas de nouvelles,
Toi qui sondes les cœurs, les angoisses, la peur,
Fais que tes Messagers ne m’apportent que celles
Qui apaisent l’attente aux sources du bonheur.

Que l’Ange Raphaël s’en vienne et les protège
Qu’il soit à leur chevet quelque soit la saison
Il est la Réphoua, il a ce Privilège
D’être Ton Envoyé porteur de guérison
Vendredi 31 Juillet 2015
Citation:
le jour de l’accouchement

N° 63 Rassuré, Remerciements

Quand l’angoisse m’étreint, c’est Toi Seul qui apaises ;
Mon D. comment t’offrir tous mes remerciements,
Tu sais rendre serein et éteindre les braises
Quand Ton flux de Bonté se déverse en torrents.

À qui sait T’implorer, Tu es à son écoute,
Il faut au moins savoir y mettre tout son cœur,
Y mettre aussi son âme et effacer le doute,
Savoir que Tu es là, au-delà de sa peur.
Vendredi 31 Juillet 2015
Citation:
après la délivrance

N° 64 Pour la Réphoua d’un Bébé

C’est un Bébé Mon D., il vient juste de naître,
Pourquoi faut-il aussi qu’il souffre si petit ?
Il a besoin de soins, toi Seul Qui es le Maître,
Apaise ses douleurs au chevet de son lit.

Quand vers Toi Seul Mon D. je tourne mon visage,
C’est qu’il n’y a que Toi qui peux tout apaiser.
Quand on est si petit et que l’on n’a pas d’âge,
On ne sait pas prier, on sait juste pleurer.

Toi Seul peut l’apaiser et apaiser sa mère,
Tu es la Guérison, lors Mon D. guéris-le,
Écoute-nous Mon D. écoute ma prière
Qu’elle ébranle les Cieux pour éteindre le feu,
Amen.
Mardi 4 Août 2015
Citation:
Des veines que l’on ne trouve plus, un bébé que l’on pique, en tous ses membres ; pour équilibrer le sang maternel, déficient en plaquettes

N° 65 Retour, Remerciements

Enfin c’est le retour du bébé et sa mère,
Au cœur de la famille, au sein de leur maison ;
Mon D. Tu le sais bien, je ne suis qu’un grand-père
Que tu as écouté, priant en déraison,

Pour avoir le bonheur de voir ce nouvel être,
Moi venu de si loin et pouvoir le bénir,
Enserrer dans mes bras, l’enfant qui vient de naître,
Ainsi que sa maman, ma fille, mon avenir.
Mardi 11 Août 2015
Citation:
Retour chez soi, après une semaine de post accouchement pas facile


N° 66 Pour calmer la douleur

Toi qui calmes le mal, adoucis la souffrance,
Sensible à chaque peine, Tu soulages les cœurs ;
Alors agis Mon D., Ta Bonté est immense,
Fais cesser sa douleur et apaise ses pleurs.

Accidents, maladies, chutes, opérations…
Les brûlures du corps font hurler jusque l’âme ;
Alors, Toi Qui guéris, je fais supplications,
Envoie la Réphoua à éteindre la flamme,
Amen
Lundi 7 Décembre 2015
Citation:
Pour ma fille Joanne qui a opéré ce jour d’un croisement des ligaments du genou et hurle de douleur car elle ne peut prendre les anti inflammatoires.
Ils vont la garder cette nuit et lui administrer de la morphine pour la soulager.

N° 67 Nature, Remerciement

Aujourd’hui il fait beau, c’est un vingt trois Décembre,
La mer est comme un lac, le ciel est bleu azur ;
Qui pourrait deviner, quand le soir il fait sombre
Et que le froid revient, que le jour fut si pur.

Lors permets-moi Mon D. d’encore une fois Te dire
Combien en Ta nature il y a de beautés,
Merci de nous offrir ce coin où l’on respire
Ton infinie Présence et vivre à Tes Côtés.

Mercredi 23 Décembre 2015
N° 68 Pardon

Mon D. pardonne-moi j’ai délaissé ma plume
Sans même une louange à te remercier.
Mais Tu sais qu’en l’humain souvent l’esprit s’embrume
Lors s’assèchent les mots au fond de l’encrier.

Simplement d’exister, uniquement d’être,
Respirer et penser, marcher, parler et voir…
Ces miracles sans fin et pas même une lettre !
J’aurais dû t’en louer du matin jusqu’au soir,
Méhila.
Mardi 22 Mars 2016
N° 69
Et Merci

De pouvoir de ses doigts caresser leur visage,
De pouvoir les serrer si fort contre son cœur,
De pouvoir donner vie aux photos, à l’image,
Quand on vient de si loin, Mon D. c’est du bonheur !

De pouvoir en un vol retrouver sa famille,
Que Tu les aies gardés, pour moi, du moindre mal,
Quand j’entends le dernier qui sourit et babille,
Ainsi le voir grandir, alors tout m’est égal,
Toda la El.
Mardi 22 Mars 2016
N° 70 Avoir été choisi

Je ne sais pas encore ce que je vais Te dire,
Je laisse simplement, sans fin, voler mes doigts,
Eux sauront bien tracer ce que Tu sais prédire,
À m’avoir fait fidèle aux beautés de Tes Lois.

Avoir été choisi pour être de Ton Peuple,
J’aime que Tu m’aies fait simplement qui je suis ;
Et, en créant Adam né d’une terre meuble,
Tu savais mes mercis qu’aujourd’hui je T’écris,
Toda.
Mardi 22 Mars 2016
© Charly Chalom Lellouche
N° 71 Comment Te faire grâce ?

Que te dire Mon D. comment Te faire grâce ?
Comment remercier ce don que Tu m’octroies,
Cette inspiration illuminant ma face
Quand se lient un à un tous ces mots sous mes doigts.

Je ne sais pas pourquoi c’est à moi que Tu offres
Ce bienfait qui, je sais, a sa Source en Tes Cieux ;
Tu déverses parfois, en secret, de Tes coffres,
Certains de Tes diamants brillant de mille feux,
Toda.
Mercredi 25 Mai 2016
© Charly Chalom Lellouche
N° 72 Le 15 Av

Bientôt c’est le 15 Av, fête de l’allégresse ;
Après les jours de deuil, après notre détresse,
Du Temple qu’ont détruit les barbares romains,
Ton Peuple crie sa joie, vers Toi lève ses mains.

Dans le temps, Tou be Av était jour où, émues,
Nos jeunes filles dansaient, toutes de blanc vêtues,
Pour trouver un époux, pour la vie un conjoint.
Ton épousée Mon D., exilée Te revient.

Mardi 16 Août 2016
© Charly Chalom Lellouche

Citation:
C’est ce vendredi 19 août que cette année sera fêté Tou be Av (ou le 15 du mois de Av)

Cette journée joyeuse vient changer la tristesse que nous avions, le 9Av, date anniversaire de la destruction du 1er et 2ème Temple, en allégresse.

C’est aussi la journée des amoureux ; en ce jour, les jeunes filles sortaient danser dans les champs, toutes de blanc vêtues, pour qu’on ne distingue pas les pauvres des riches

N° 73 Toi Qui es longanime

Mon D. chaque matin Tu renouvelles l’aube,
Tous les jours le soleil parcourant notre globe,
Obéit à Ta Loi sans l’enfreindre un instant,
Les étoiles, la lune, au soir en font autant.

Mais que font les humains avec leur libre arbitre ?
Ils Te narguent, T’oublies et, en clowns, font le pitre ;
Toi Qui es longanime, adoucissant ce fiel,
Tu pourrais tout briser… mais Tu fis l’arc en ciel.
Lundi 15 Août 2016
© Charly Chalom Lellouche
Citation:
Après le déluge, à l’époque de Noé, D. promit qu’il ne détruira plus la Terre et il plaça dans les Cieux l’arc en ciel, en rappel.

N° 74 Prière pour la paix

La paix tarde à venir en la Terre Promise.
Mais que faut-il Mon D. ? Que revienne un Moïse ?
Jusques à quand attendre et combien d’autres morts ?
Combien faut-il encore ensevelir de corpss ?

Mon D. que Michaël, lui qui est notre Archange
Protège nos enfants, des malfaisants nous venge.
Entends-Tu tous ces cris des haines alentour,
Quand ton Peuple Mon D. n’aspire qu’à l’amour ?
Et que règne la Paix. Amen
Mardi 16 Août 2016
© Charly Chalom Lellouche
N° 75 Contre le mauvais œil

Pourquoi faut-il, Mon D. que souvent on jalouse
Les possessions d’autrui : son argent, son épouse,
Sa maison, sa beauté et jusque sa santé… ?
Tout ce qui n’est pas soi n’est rien que vanité !

Alors Protège-nous contre la malveillance,
Contre le mauvais œil sans nulle bienveillance !
Que ce soit l’importun qui, à nous voir en noir,
Se trouve sous les feux, en un effet miroir.
Mardi 18 Octobre 2016
© Charly Chalom Lellouche


Ajouter un commentaire