Peinture anonyme


Photo en noir et blanc ou photo en couleurs,
Tu as ce charme fou qui fait ta différence ;
Pour lui ont chaviré tant d’âmes et tant de cœurs
Qu’alors ma "plume doigts" t’offre sa révérence.

Des yeux à dévorer l’importun ou l’intrus,
Tellement lumineux, profonds en leur sourire,
Qu’ils feraient sûrement de nous deux des reclus,
Si je pouvais trouver les clefs de leur empire.

J’avais aimé compter les tâches de rousseurs,
Étoiles parsemant la peau de ton visage ;
Elles sont ta peinture et ton bouquet de fleurs,
Qu’ici Dame Nature à mise dans ma page.

Ta bouche en son dessin d’un arc de Cupidon,
À l’éclat de tes dents, a décoché ses flèches,
Et fait de moi ta cible, à demander pardon,
D’aimer ébouriffer de tes cheveux les mèches.

J’aurais presque tout dit : ce qui ne gâche rien,
C’est ton intelligence à clamer tes révoltes,
Qui a su m’attirer et a tissé le lien…
…elle a fait de tes mots une de mes récoltes.

Jeudi 25 Août 2016
© Charly Chalom Lellouche

À A.


Ajouter un commentaire