Bonjour printemps
J’ai eu vingt ans


J’ai eu vingt ans il y a longtemps,
Maintenant, c’est d’une longueur d’un court instant.
Vous ciel et terre qui fûtes mes intimes témoins,
Vous m’avez servi nectar et ambroisie plus au moins.

Jeune, je fus pour mes parents un modèle d’écolier.
J’étais sage, J’aimais les plumes et les encriers.
Parfois, dans la grande cour, je réunissais mes copains,
Et je leur tendais des pièges malins.

Parvenu à l’âge adulte, je me mis à beaucoup penser,
A aimer le vent, la mer, les astres et à les contempler,
C’est-à-dire à apprendre beaucoup de la nature.
Et j’aurais aimé de leur science, devenir un savant mature.

Est-il possible d'être ce qu'on veut être ?
Je n’en suis pas certain, peut-être le désir de renaître
Et bien que les chemins d'aujourd'hui soient nouveaux
L’avenir du monde ne changera pas de sitôt.



20 Octobre 2016
© Burt Hann

Ajouter un commentaire