Allongé et Tapi comme un Lion


De Tous Temps, exécrés, maltraités, expulsés, exterminés
Bannis, exilés, Farouches Rebelles face aux sanguinaires Autorités

Hais et Jalousés, Asservis par la Force, Jamais Conquis
Dociles par Choix, Intégrés pour conserver la Vie

Les Corps, seuls, Soumis aux Jougs Barbares Etrangers
Les Ames préservées, inaliénées par la Captivité

Peuple Juif en Exil, Noble Lion Ligoté
Allongé et Tapi, prêt à rejeter l’Inhumanité

Tel un Lion que Nul ne peut domestiquer
Jamais apprivoisé, prompt à recouvrir sa Liberté Innée

Refusant Obstinément Toute Croyance Imposée
Attaché à ses Lois et Coutumes pour l’Eternité

Un Jour, les Enfants d’Israël ne craindront plus les Ennemis Jaloux
Machiah, leur Sauveur, viendra les chercher en Diaspora, Partout,

IL Rassemblera les Dispersés pour les rapatrier
En Terre de Sion, Tous seront Rédemptés

« Tapis et Couchés, comme un Lion, comme une Lionne, Capturés
A part LUI, qui Oserait de cette Torpeur les Tirer »

Mon Peuple Appelle L’Eternel chaque Jour pour Ton Nom Liberté
Il Guette le ralliement de la Corne de bélier pour le Relever et Le Guider


(Allongé et Tapi comme un Lion : phrase extraite de la Torah)



19 Juillet 2005
© Rivka Khayat

Ajouter un commentaire