Ma terre


Comme il est facile d’oublier notre raison de vivre et d’espérer !
Comme il est bon de se laisser aller à perdre petit à petit la mémoire !

Face au danger, nous nous retournons facilement vers notre ennemi.
Sans trop réfléchir ou se regarder dans le miroir.

Voici ma terre comme je la rêve.
Où coulent le lait et le miel ! Je peux la défendre, la chérir.
Et, en plus, regarder tous ces gens autour de moi.

Les médias, les médisants, alimentent nos peurs, nos désespoirs.
Nos valeurs, nos devoirs perdent au fil du temps tout leur éclat.

Alors, si d’un coup d’un seul nous apprenions à nous donner la main.
Si nous pouvions nous regarder bien en face.
Autrement que des inconnus dénués de bon sens et de repères.

Voici ma terre comme je la rêve.
Où coulent le lait et le miel ! Je peux la défendre, la chérir
Et, en plus, regarder tous ces gens autour de moi.



28 Octobre 2008
© Gilles Amsalem

Ajouter un commentaire