Les derniers textes de Edgard Attias ...


Silences et frissons
Pourquoi nous bercer de phrases
Quand le soir est si grisant
Et que nos cœurs en extase
S’unissent en se taisant ...

Le D d’Edgard
Je suis scandalisé ! Ah, quel manque d’égard ! (Je préfère enlever le d à cet endroit !)
Je suis tout ébahi et j’en reste hagard (de Lyon, à cause de ceux de la Mairie d’Oran)
Comment ? De mon prénom, laisser les lettres à l’r…
Rester tout découv’ « r » ! De quoi vais-je avoir l’air ? ...